Mathieu Chantalat 3 août 2015 3 - Loyer

Paiement à échoir ou à terme échu : définition et usage

Lors de la rédaction du bail type de location, la question du type de paiement vous est posée : paiement à échoir ou à terme échu ?
Nous allons dans cet article vous rappeler les définitions mais surtout vous expliquer pourquoi il est préférable de choisir l’une des deux solutions.

La rédaction du bail est complexe et ne se limite pas à cette clause, nous vous recommandons notre module de création sur mesure de votre contrat de location pour ne pas faire d’erreurs.

Le paiement à échoir sécurise le bailleur

La différence entre les deux types de paiement est très simple :

  • paiement à échoir : le locataire paie en début de mois, le loyer du mois à venir
  • paiement à terme échu : le locataire paie en fin de mois, le loyer du mois précédent

D’un point de vue purement théorique, les deux options semblent équivalentes, il s’agit simplement d’un effet de trésorerie, les paiements étant décalés d’un mois.

D’un point de vue pratique, le paiement à échoir est largement utilisé car il permet aux propriétaires de percevoir dès l’entrée dans les lieux le loyer demandé. Le locataire reconnaît donc concrètement son accord pour payer le montant indiqué dans le bail. Ce premier loyer demandé par chèque en même temps que le dépôt de garantie permet de sécuriser la location, en s’assurant de la solvabilité du locataire.
En fin de location, le paiement à échoir permet également au bailleur de percevoir le loyer du dernier mois avant la remise des clefs, en le décorrélant ainsi de la question épineuse du restitution du dépôt de garantie et en minimisant les risques d’impayés d’un locataire ayant quitté les lieux.

Chez BailType nous avons donc choisi de sélectionner par défaut le paiement à échoir dans notre module de création de bail.

Téléchargez votre bail de location sur-mesure en 2 minutes
GRATUIT

Remplissez votre contrat de location

Autres articles dans la même catégorie

La durée du contrat de location est usuellement de trois ans en location vide, un an en location meublée (voir notre fiche pratique sur le sujet avec les différentes exceptions possibles). Cette durée engage le propriétaire et non le locataire qui peut donner son congé à tout moment. Le propriétaire n’a donc cette possibilité qu’à […]

Le dépôt de garantie (à ne pas confondre avec la caution qui est usuellement le terme utilisé pour le garant qui se porte caution) est une somme versée par le locataire au bailleur lors de la signature du bail pour garantir ses obligations. Le fonctionnement du dépôt de garantie est régi par l’article 22 de […]

Nous allons voir qu’il est important de fixer correctement la date de révision pour s’éviter des calculs complexes ou des pertes de loyers si l’IRL redécolle comme ce fut le cas entre 2010 et 2012 avec des augmentations de 2% par trimestre. Rappel du fonctionnement de l’indexation du loyer Le principe est simple, chaque année […]

Si le logement que vous louez se trouve à Paris intra-muros, vous avez l’immense honneur à l’heure où nous écrivons ce billet, de voir votre loyer encadré (voir notre article sur la différence entre plafonnement et encadrement). Pour rappel, un loyer de référence majoré est défini pour votre quartier, le nombre de pièces du logement, […]