Mathieu Chantalat 5 août 2015 3 - Loyer

Complément de loyer exceptionnel : le flou ne permet pas tout

Si le logement que vous louez se trouve à Paris intra-muros, vous avez l’immense honneur à l’heure où nous écrivons ce billet, de voir votre loyer encadré (voir notre article sur la différence entre plafonnement et encadrement).

Pour rappel, un loyer de référence majoré est défini pour votre quartier, le nombre de pièces du logement, l’année de construction et le type de location, vide ou meublée. Vous ne pouvez pas dépasser ce loyer de référence majoré, à l’exception d’un éventuel complément de loyer.

L’analyse qui suit est générique, si vous souhaitez que nous vous conseillons dans la rédaction précise de cette clause et dans la gestion de votre loyer, nous vous recommandons de passer par notre contrat de location en ligne où une assistance par chat est possible.

Eléments justifiants un complément de loyer

Le décret pris le 10 juin 2015 ne précise pas vraiment les éléments permettant de justifier ce complément. Voici les termes du texte :

L’application d’un complément de loyer, prévu au B du II de l’article 17 de la loi du 6 juillet 1989 susvisée, peut être justifiée par les caractéristiques de localisation ou de confort d’un logement, lorsque ces caractéristiques réunissent les conditions suivantes :

  1. Elles n’ont pas été prises en compte pour la détermination du loyer de référence correspondant au logement ;
  2. Elles sont déterminantes pour la fixation du loyer, notamment par comparaison avec les logements de la même catégorie situés dans le même secteur géographique ;
  3. Elles ne donnent pas lieu à récupération par le bailleur au titre des charges, ni à la contribution pour le partage des économies d’énergie pour les travaux réalisés par le bailleur, prévues respectivement par les articles 23 et 23-1 de la loi du 6 juillet 1989 susvisée.

L’équipe de BailType est experte du marché locatif parisien. Vu le flou autour des éléments permettant de justifier ce complément de loyer exceptionnel nous avons pensé qu’il serait utile de vous donner notre point de vue, sur ce qui peut donner lieu à un complément et sur ce qui ne peut pas.

Cet élément justifie-t-il un complément de loyer exceptionnel ?

Oui Incertain Non
Terrasse / Jardin Grand balcon Petit balcon
Hauteur sous plafond de plus de 3,3m Hauteur sous plafond de plus de 3m Parquet moulures
Parking Grande cave Cave standard
Vue exceptionnelle (Tour Eiffel, Notre Dame) Sans vis-à-vis Lumineux / Exposition
Equipements luxueux (sauna, home-cinema) Equipements de qualité (literie, cuisine équipée) Equipements inclus dans les charges (gardiennage, piscine, chauffage collectif, ascenseur)
Localisation
Refait à neuf

Ce tableau ne prétend pas détenir la vérité absolue, il reflète simplement la vision que notre équipe a du marché locatif parisien, après 4 ans dans le domaine, à travailler sur des centaines de locations à Paris.

Le point qui nous semble le plus critique est la localisation; étant donné le découpage par quartier des valeurs d’encadrement, il est peu probable que votre appartement ait un avantage de localisation par rapport aux mêmes bien du quartier. Néanmoins certains cas particuliers nous viennent en tête quand nous considérons :

  • le quartier de Clignancourt qui regroupe la rue Lepic en plein Montmartre et la porte de Clignancourt
  • le quartier d’Auteuil qui regroupe la villa Montmorency et la porte de Saint-Cloud
  • le quartier du Petit-Montrouge qui regroupe la place Denfert-Rochereau et la porte d’Orléans

En résumé, nous attendons avec impatience les futurs décisions de la commission départementale de conciliation pour savoir en pratique ce qui sera accepté ou non comme complément de loyer exceptionnel.

Téléchargez votre bail de location sur-mesure en 2 minutes
GRATUIT

Remplissez votre contrat de bail

Autres articles dans la même catégorie

Nous allons voir qu’il est important de fixer correctement la date de révision pour s’éviter des calculs complexes ou des pertes de loyers si l’IRL redécolle comme ce fut le cas entre 2010 et 2012 avec des augmentations de 2% par trimestre. Rappel du fonctionnement de l’indexation du loyer Le principe est simple, chaque année […]

Si le logement que vous louez se trouve à Paris intra-muros, vous avez l’immense honneur à l’heure où nous écrivons ce billet, de voir votre loyer encadré (voir notre article sur la différence entre plafonnement et encadrement). Pour rappel, un loyer de référence majoré est défini pour votre quartier, le nombre de pièces du logement, […]

Lors de la rédaction du bail type de location, la question du type de paiement vous est posée : paiement à échoir ou à terme échu ? Nous allons dans cet article vous rappeler les définitions mais surtout vous expliquer pourquoi il est préférable de choisir l’une des deux solutions. La rédaction du bail est […]

Lors de la rédaction du bail type de location (que vous pouvez faire en 2 minutes via notre module de création), deux questions vous sont posées si votre logement se trouve en zone tendue : le loyer du logement objet du présent contrat est-il soumis au décret fixant annuellement le montant maximum d’évolution des loyers […]